Afin de ne pas prendre de poids, respectez-vous vos signaux biologiques ?

pantalon-ne-ferme-plus

Afin de ne pas prendre de poids, respectez-vous vos signaux biologiques ?

Que sont les signaux corporels de faim et de satiété ?

Les signaux corporels de faim et de satiété sont d’origine biologique. Ils indiquent s’il est temps de manger et quand s’arrêter. La faim vous informe que vous devez manger, votre corps réclame de l’énergie sous forme de nutriments…  Au cours du repas, moins de goût pour un aliment informe du rassasiement, c’est-à-dire que l’on a assez mangé de cet aliment-là en particulier. Mais on peut encore manger, on n’est pas arrivé à satiété. La satiété se traduit par une sensation de satisfaction, jamais par un ventre plein. Une sensation de tension gastrique (le ventre plein) informe que l’on a trop mangé. La satiété elle, informe que l’on a assez mangé pour ce repas, ne pas respecter ce signal de façon répétée est un signe d’hyperphagie prandiale, cela conduit au surpoids. Ces signaux indiquent assez précisément les besoins en énergie. Il est plus efficace de s’y fier qu’à des repères externes comme le poids des portions, les quantités prescrites par un diététicien ou un nutritionniste. Manger en étant à l’écoute de vos signaux vous prévient du surpoids en ne mangeant que ce dont votre corps a besoin, c’est imparable.

Femme-trop-manger

 

Respectez-vous vos signaux corporels de faim et de satiété ?

Beaucoup de personnes ressentent et identifient correctement leurs signaux corporels, mais ne les respectent pas, conséquence elles grossissent… Puisque votre corps vous envoie ces messages afin de réguler votre appétit, donc votre poids, ne pas les respecter implique qu’à moyen ou long terme vous prendrez du poids.

Pourquoi certaines personnes ne respectent pas leurs signaux de faim et de satiété ?

Différentes raisons expliquent pourquoi certaines personnes ressentent et identifient leurs signaux sans les respecter. En premier lieu, certaines personnes évitent de ressentir des choses désagréables. Ces personnes se détournent de leurs ressentis pénibles en utilisant la nourriture. Ces ressentis désagréables sont fréquemment l’ennui, la colère, la peur, la honte… Dans ces conditions, l’on peut donc dire que refuser de ressentir et d’être traversé par des pensées, émotions et sentiments désagréables fait grossir. D’autres personnes peuvent aussi manger par habitude (telle quantité de pain à chaque repas par exemple), sans respecter leurs signaux corporels (c’est manger sans faim). Ceci explique en partie les prises de poids trop importantes avec l’âge ou après la ménopause.

Quand ne pas accepter que le plaisir s’arrête fait grossir

Il existe aussi des personnes qui prennent beaucoup de plaisir en mangeant et qui ont du mal à s’arrêter. Elles voudraient prolonger le plaisir indéfiniment… Elles ont un travail psychologique à réaliser sur l’acceptation ou la tolérance à la frustration… Ainsi, ne pas accepter que tout ait une fin, même les meilleures choses, peut aussi conduire au surpoids.

Le b-a-ba afin de ne pas prendre de poids est donc de se concentrer sur ses signaux corporels de faim, de rassasiement et de satiété. Lorsque vous vous serez habitué à manger en conscience, c’est à dire en prêtant attention à vos signaux corporels, nous verrons dans d’autres articles qu’il est possible de mettre en place différentes stratégies afin de perdre du poids.

.

Postez un commentaire

quatorze − cinq =