Anxiété sociale

Une femme atteinte d'anxiété sociale se cache

Anxiété sociale

Êtes-vous atteint d’anxiété sociale ?

Une évaluation rapide permet en quelques questions de savoir si une personne à de bonnes chances de présenter un trouble de l’anxiété sociale aussi appelé phobie sociale. Comme pour tous les troubles, les signes cliniques de l’anxiété sociale doivent être interprétés suivant le contexte culturel (Clarvit & al., 1996).

Si vous voulez savoir si l’anxiété sociale vous concerne, vous pouvez répondre à ces 4 questions :

  • Craignez-vous énormément d’être ou de paraitre embarrassé ?
  • Le fait d’être ou de paraitre embarrassé ou stupide est-il votre crainte la plus grave et cette crainte fait-elle que vous évitez de parler à des personnes ou de participer à des activités de groupes ?
  • Avez-vous peur de parler aux autres, même dans de petits groupes ?
  • Évitez-vous les activités sociales si vous risquez d’être observé plus que d’habitude, d’être au centre de l’intérêt ?

Si vous obtenez une majorité de oui, c’est que vous êtes concerné par l’anxiété sociale.

une-femme-avec-de-l-anxiete-sociale

Quand l’anxiété sociale devient phobie sociale

Il existe différents sous-types de phobies spécifiques :

  • Phobies de type animal : la peur des araignées, des oiseaux…
  • Phobies de type environnement naturel : la peur est induite par des éléments de l’environnement naturel comme la hauteur, l’eau…
  • Phobies de type sang ou injection ou accident : la peur est déclenchée par la vue du sang, des accidents, des injections ou autre procédure médicale invasive.
  • Phobies de type situationnel : la peur est induite par une situation spécifique comme les interactions sociales, de rougir en public, les ascenseurs, l’avion, les endroits clos ou les grands espaces.
  • Autre type de phobies : la peur est induite par d’autres situations comme la peur de s’étouffer, de contracter une maladie, les peurs qu’ont certains enfants concernant les bruits forts et les personnages déguisés comme les clowns.

La caractéristique essentielle de la phobie sociale est une peur ou une anxiété importante dans les situations sociales dans lesquelles la personne peut être observée par les autres.

Il s’agit fréquemment d’interactions sociales comme la rencontre de personnes inconnues, de situations dans lesquelles la personne peut être observée en train de manger ou de boire, de situations dans lesquelles elle réalise une performance devant d’autres personnes.

  • Les pensées qui dominent sont la crainte d’être évalué négativement, d’être embarrassé, humilié, rejeté ou d’offenser les autres.
  • L’émotion qui domine est la peur.
  • Les comportements qui dominent sont les évitements de la situation qui déclenche l’anxiété.

Et comment ça se soigne ?

Les phobies comme l’ensemble des troubles anxieux se soignent de préférence avec une Thérapie Comportementale et Cognitive (TCC). Dans les cas sévères ou plus compliqués, il est possible de renforcer les effets de la psychothérapie avec un traitement biologique comme les antidépresseurs de type ISRS. Le taux de réussite de ce type de psychothérapie est assez bon.

Une présentation synthétique du trouble et de la thérapie

 

Une présentation détaillée du trouble et de la thérapie

.

Postez un commentaire

4 × 4 =